La Mascunalité

0
11 views
THE QUEEN’S GAMBIT (L to R) ANYA TAYLOR-JOY as BETH HARMON in episode 107 of THE QUEEN’S GAMBIT Cr. PHIL BRAY/NETFLIX © 2020

La réapparition progressive de tous les garçons et hommes qu’elle avait rencontrés en cours de route – le fait qu’ils la soutenaient, l’acclamaient, priaient pour elle – eh bien, j’étais émue. J’ai beaucoup apprécié ce modèle de masculinité, un modèle peut-être plus ambitieux que réaliste, mais néanmoins émouvant.Deux personnages, en particulier, m’ont illustré à quoi ressemblent la vraie force, la gentillesse et la masculinité – le champion de Russie hirsute et aux cheveux gris dont les yeux brillent et dont le cœur s’ouvre quand il voit que Beth a repris pied et va le battre; et la redoutable, belle et ultra-disciplinée championne du monde russe qui affronte Beth lors de son dernier match.La façon dont ces deux hommes se comportent en cas de défaite contraste magnifiquement avec la façon dont un certain Américain de haut niveau gère actuellement sa propre perte très publique. À mon avis, ces Russes fictifs se comportent exactement comme nous devrions apprendre aux garçons dans la vraie vie à se comporter, que ce soit en jouant aux échecs ou au hockey sur glace, assis dans une salle de classe, sortir avec quelqu’un ou quoi que ce soit d’autre.Dans la défaite, les maîtres russes déposent leur fierté et leur estime d’eux-mêmes, ouvrent leur cœur et sourient à la supernova qui explose devant eux. Ils prennent du recul et donnent toute leur reconnaissance et leur respect à la fille troublée qui l’a engendrée. Ils sont émus par la beauté et la puissance de son jeu. Ils comprennent qu’il éclipse non seulement leurs propres réalisations, mais qu’il illustre, pour un moment au moins, les mystères de l’univers, la pleine expression d’un esprit exquis. Ils sont honorés de faire partie de son histoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici